AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Groupe Kyoshi/Misaki Jeu 11 Juin - 16:38
Kyoshi Sakurai




Participants au RP

Kyoshi Sakurai
Misaki Natsuki








Journal du groupe

- Le groupe reprend connaissance dans une infirmerie...
- Un cri féminin se fait entendre, sortie de l'infirmerie par les deux membres du groupe


Liste des morts













Progression du groupe

Infirmerie -> Couloir

_________________

Kyoshi râle en #cc6600
avatar
Endurance :
20 / 2020 / 20

Darkening :
5 / 1005 / 100

Traits : - Perd progressivement du Darkening s'il est accompagné. Disparaît temporairement à 75% de Darkening
- Chances de gagner un combat sensiblement augmentées


- Prend progressivement du Darkening à partir de 75%
- Prend 30% de Darkening si, d'aventure, il avait à blesser une femme. S'il venait à la tuer, prend directement 75%.
- Attente à ses jours dés 75% de Darkening

Objets possédés : Papier du charme, Portable

Double-Compte : Miuna Amachi; Tokiko Tsuji
Messages : 31
Date d'inscription : 24/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Groupe Kyoshi/Misaki Jeu 11 Juin - 22:42
Yoshie Shinozaki
L'obscurité. La sensation de se faire emporter autre part, puis, pire encore, la douleur au crâne et l'oubli de la notion du temps, suivis de l'évanouissement. C'est cette horrible sensation qui accompagna Kyoshi et Misaki alors qu'ils se faisaient emporter là ou personne n'aurait jamais dû poser les pieds...

Au bout d'une poignée de secondes qui leur parurent être des heures que les deux compères se retrouvèrent sur le sol. Autour d'eux, une petite salle. Des lits à la propreté douteuse, des meubles vieux de plusieurs décennies. Et l'obscurité des lieux pour seule compagnie. Au sol, une petite caresse se fait sentir au niveau de la joue. C'est de la poussière. Poussière omniprésente, jusque dans l'air, ce qui le rend si détestable à l'odeur et difficile à respirer...
Dehors, il pleut dru. Chaque goutte de pluie cogne contre la façade du bâtiment dans lequel les deux lycées semblent se trouver, entamant ainsi un concert incessant de bruits. Bruits plus ou moins rassurant, d'ailleurs...

C'est clair : les deux avaient repris leurs esprits dans ce qui semble être une infirmerie...

avatar
Endurance :
0 / 200 / 20

Darkening :
100 / 100100 / 100

Messages : 473
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 20
Localisation : Quelque part, vous observant
Fondateur
Voir le profil de l'utilisateur http://rpgcorpseparty.forumactif.org
MessageSujet: Re: Groupe Kyoshi/Misaki Mer 17 Juin - 8:09
Misaki Natsuki

▬ —Tcha!

La première chose que tu fais quand tu te réveilles c'est, en plus d'avoir un mal de tête très désagréable, d'éternuer sans que tu ne saches pourquoi. C'est quand tu ouvres les yeux que tu arrives à répondre à ta question; c'est la poussière ayant envahi cette... pièce. Qui sort de nul part, par ailleurs. Un peu sonné par le réveil soudain et le mal de tête plutôt violent, tu essayes de te souvenir de la dernière chose que tu as faites. Qui est— le délire de Sachiko? Hahaha—quelle blague... Se retrouver dans un endroit aussi sombre où il est très difficile de respirer convenablement à cause de la poussière, juste après avoir fait un énième rituel paranormal, c'est une très, très grosse blague—de très mauvais goût qui plus est. C'est censé être quelque chose de tout innocent, rester amis jusqu'à la fin de votre vie et tout ça—et maintenant vous êtes dans— euh—

La poussière et le noir t'empêchent de voir correctement mais tu arrives à discerner quelques choses—un lit, un bureau, un journal dessus...? Et une lampe, probablement. Et une sorte d'armoire qui doit servir de rangement à— des médicaments? Puis il y a plusieurs trous dans le sol, ça doit grave dater... Peut-être que tu es retourné dans le passé? Où que tu t'es téléporté quelque part? Quelque part de très glauque et chiant pour tes poumons—tu tousses un peu à cause de la poussière que tu supportes mal—. Tu n'entends que le bruit de la pluie dehors et un peu à l'aveugle, tu avances pour voir ne serait-ce qu'un tout petit peu de lumière—

Boom. Tu tombes et t'écrases lamentablement sur le sol en trébuchant sur quelque chose—quelqu'un? C'est trop mou—enfin, trop humain? pour que ça soit quelque chose en fait— Plutôt que de rester dans le noir et toucher ce qui t'a fait tomber, tu cherches ton portable en jetant un coup d'œil à toutes tes poches pour allumer la lampe torche et—tiens, une chevelure blonde un peu bordélique—eh mais! C'est Kyoshi non? Oh! T'es tombé avec lui alors! Tu n'es pas tout seul dans cet endroit! C'est très bon à savoir, parce que tu n'as aucune envie de rester ici tout seul. En plus, Kyoshi est grand, imposant, et puis il est plus musclé que toi qui n'as pas que ç'à faire, de se battre.

Du coup tu t'approches encore un peu de ton compagnon et lui ouvres les yeux, tires sur les joues et fixes ta lampe devant son visage pour le réveiller le plus rapidement possible: tu n'as pas envie de penser qu'il pourrait être mort, il doit juste être sonné comme tu l'es—puis honnêtement se réveiller à côté d'un cadavre ça ne t'arrangerai vraiment pas.

▬ K–yo-shiiiiin! Tu dormira plus tard là, réveille-toiiiii—

Tu continues de tirer ses joues parce que ça fait mal et que ça va forcément le réveiller— même si tu vas l'énerver, au moins tu saura qu'il est vivant et c'est déjà une très bonne nouvelle!

[/en retard]

_________________

#FF9933 || présentation
avatar
Endurance :
20 / 2020 / 20

Darkening :
5 / 1005 / 100

Traits :
Atouts :
- Attire plus facilement la sympathie des gens, surtout de la gente féminine (sauf exception).
- Peut faire des "farces" à ses amis (et seulement) pour perdre un peu de Darkening mais en fait gagner au autres, (Attention toute fois : une ou deux fois est pardonnable, mais les gens vont commencer à ne pas l'apprécier si il fait cela trop souvent, surtout si leur Darkening est déjà élevé) les blagues étant plus méchantes au fur et à mesure du Darkening de Misaki.
- Résiste légèrement au Darkening, perd cette capacité à 60% de Darkening.



Défauts :
- Se mettra à faire des "farces" même sans le vouloir si le Darkening atteint 50% ou plus.
- Évite de prendre des décisions sérieuses et se voit donc perdre la priorité dans les situations nécessitant des décisions graves (il ne sera pas écouté).
- Si son Darkening est trop élevé (80-90) il se mettra à faire la "chasse aux fantômes" pouvant résulter à sa mort.

Objets possédés : papier du charme, portable (31%), carte d'étudiant [Natsuki Misaki - Sawashiro University - A-1]

Messages : 13
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 20
Ghostbuster
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Groupe Kyoshi/Misaki Lun 22 Juin - 18:03
Kyoshi Sakurai

Tu avais soudainement perdu connaissance après cette chute semblant sans fin, alors qu'avec ton groupe vous veniez d'effectuer ce rituel pour rester amis pour toujours. Un hasard ? Très certainement, parce que tu refusais de croire en une sorte de force supérieure ayant pu provoquer ce tremblement de terre puis cette faille dans le sol. Pourquoi tu niais ainsi ? Parce que tu ne voyais pas de lien logique, et tu étais quelqu'un de relativement rationnel. Et pourtant c'était la dernière chose que tu avais faite avant que tout ne s'assombrisse autour de toi, ce qui n'arrangeait pas vraiment ta réflexion. Peut-être que tu avais juste raté quelque chose ou mieux, tu avais simplement rêvé. Oui, ça ne pouvait qu'être ça ! En rouvrant les yeux, tu serais dans ton lit, ou assoupi sur le plancher pour une raison quelconque. Tu allais te lever et te diriger vers le frigo pour te remplir la panse, comme à ton habitude le matin puis tu allais faire un peu de peinture histoire de bien te détendre. Mais tu pouvais toujours rêver, parce que ce qui t'arrivait c'était bien la réalité et tu allais de ce fait l'affronter tôt ou tard, que tu le veuilles ou non.

Tu repris conscience avec un élancement sur tout le corps, comme si quelque chose t'avait soudainement écrasé. Tu faillis grogner mais ne le fis pas, restant allongé sur le sol en essayant de te remettre les idées en place. Sauf qu'avec le mal de crâne que tu t'étais chopé, ce n'était pas bien facile. Tu t'étais cogné la tête, sans l'ombre d'un doute, et du coup tu te concentrais pour oublier la douleur que cela te provoquait. Puis une lumière agressive se présente devant tes yeux, tu sens quelqu'un écarter tes paupières en agitant un portable devant tes pauvres pupilles. Peu après tu sentis des mains tirer tes joues dans tous les sens, te faisant bien mal et te forçant à retourner à la réalité. Tu ouvres progressivement les yeux lorsque tu reconnais cette voix, qui t'es familière plus que tu ne l'aurais cru. Ahh, c'était Misaki. Ainsi il était avec toi ? Dans le fond tu ne savais pas trop si tu devais t'en réjouir ou pas, vu comment il te traitait à cet instant précis... tu ne pus, d'ailleurs, pas t'empêcher de lui attraper soudainement le haut du crâne du bout de tes doigts, le serrant assez fort pour le forcer à cesser de t'importuner. On aurait pu croire que tu allais te mettre en colère mais non, tu restais impassible.

« Oye oye, quand est-ce que tu comptes arrêter de me tripoter comme ça ? Je ne suis pas un tas de viande... »

Finalement tu te redressas et tu analysas précautionneusement la pièce dans laquelle tu te trouvais, lâchant la tête de ton pauvre camarade. Rien ne t'était familier, en même temps le bâtiment semblait si vieux que cela n'en était pas étonnant. Ça manquait de couleurs tout ça. Dommage que tu n'avais pas ta palette de peinture ou tes pots, ainsi tu auras pu rendre cet endroit un peu moins... glauque ? Ton regard se balade méticuleusement sur chaque parcelle de cet endroit délabré, tes poumons ne faisant pas attention à la surdose de poussière en ces lieux. Finalement tu passes ta main dans tes cheveux tout en observant les quelques meubles visibles. Des lits, des armoires contenant des bouteilles, un petit bureau... ce devait être une infirmerie, sans l'ombre d'un doute. Mais pourquoi étiez-vous ici, vous simples élèves ayant souhaité tester un charme pour être amis pour la vie ? Tu ne le savais pas encore, mais tu comptais bien le savoir. Ce devait être une blague de mauvais goût, encore fallait-il en trouver l'auteur. Un léger silence s'installa avant que tu ne te masses le front pour oublier la douleur que tu avais à la tête, veillant à ne pas trop inspirer par le nez à cause de l'odeur relativement désagréable.

« Faut croire que même un changement soudain d'environnement ne t'affecte pas. Dis-moi que tu sais où on est, parce que moi je n'en ai pas la moindre idée. »

HRP:
 

_________________

Kyoshi râle en #cc6600
avatar
Endurance :
20 / 2020 / 20

Darkening :
5 / 1005 / 100

Traits : - Perd progressivement du Darkening s'il est accompagné. Disparaît temporairement à 75% de Darkening
- Chances de gagner un combat sensiblement augmentées


- Prend progressivement du Darkening à partir de 75%
- Prend 30% de Darkening si, d'aventure, il avait à blesser une femme. S'il venait à la tuer, prend directement 75%.
- Attente à ses jours dés 75% de Darkening

Objets possédés : Papier du charme, Portable

Double-Compte : Miuna Amachi; Tokiko Tsuji
Messages : 31
Date d'inscription : 24/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Groupe Kyoshi/Misaki Mar 23 Juin - 17:17
Misaki Natsuki

▬ Oye oye, quand est-ce que tu comptes arrêter de me tripoter comme ça ? Je ne suis pas un tas de viande...

Tu souris alors qu'il t'attrape le haut du crâne pour t'arrêter, chose que tu exécutes dès que tu l'entends sain et sauf. Phew! Heureusement qu'il est avec toi,  ç'aurait été problématique si tu étais tout seul parce que tu ne sais pas du tout où est-ce que tu te trouves et même si d'ordinaire ce genre de choses t'amuse beaucoup, là tu n'es pas trop rassuré parce que tu ne sais même pas comment tu as fini ici et ce qui peut t'arriver.

▬ Peut-être bien, mais au moins tu es en vie! Yay!

Tu t'exclames; tout content de cette bonne nouvelle. Tu en profites pour tousser encore un peu maintenant que tu te sens soulagé—c'est vraiment désagréable, toute cette poussière qui va limite te noyer tellement il y en a. Tu jettes un coup d'œil rapide aux alentours et désactives la lampe torche juste après—tu n'as pas tant de batterie que ça (31%) donc tu aimerai bien éviter de tout bousiller d'un coup.

▬ Faut croire que même un changement soudain d'environnement ne t'affecte pas. Dis-moi que tu sais où on est, parce que moi je n'en ai pas la moindre idée.  

Ah bon? Tu ne sais pas si tu dois le prendre bien ou pas mais tu vas faire comme si c'était une qualité, l'adaptation c'est la survie! N'empêche que tes mains tremblent un peu sans que tu t'en rendes compte. Aha—Peureux. Et pourtant, comme d'habitude, tu ne peux pas t'empêcher de sourire à moitié, pour faire “même pas peur!” alors qu'en fait si. Mais c'est pas grave! Tu as l'habitude maintenant, des situations effrayantes, alors tu fera avec. Mais tu ne t'attendais tellement pas à ça, juste pour que tu deviennes ami avec tout jusqu'à la fin de ta vie et tout ça, tu savais pas que ça voulait dire “oui en fait on va t'envoyer je sais pas où pour faire je sais pas quoi”. Est-ce que le rituel s'est mal passé...? Quelqu'un n'a pas compté correctement...?

▬ Euh non, aucune idée, je sais pas trop ce qu'il se passe mais je la sens pas trop bien en fait—

Et tu tousses tellement que t'as l'impression que c'est tes poumons que tu vas cracher. C'est comme pour la poudre au chocolat, quand tu la respires sans faire exprès et que tu t'étouffes.

▬ Par contre, y'a beaucoup de poussière, je crois que je vais mourir si ça continue comme ça—on peut sortir d'ici?

Tu pointes la sortie du doigt, difficile à repérer dans le noir—heureusement que tu as ton portable. Tu te lèves et réalises en même temps que tes genoux tremblent aussi. Tu ris nerveusement, un peu gêné pour le coup.

Spoiler:
 

_________________

#FF9933 || présentation
avatar
Endurance :
20 / 2020 / 20

Darkening :
5 / 1005 / 100

Traits :
Atouts :
- Attire plus facilement la sympathie des gens, surtout de la gente féminine (sauf exception).
- Peut faire des "farces" à ses amis (et seulement) pour perdre un peu de Darkening mais en fait gagner au autres, (Attention toute fois : une ou deux fois est pardonnable, mais les gens vont commencer à ne pas l'apprécier si il fait cela trop souvent, surtout si leur Darkening est déjà élevé) les blagues étant plus méchantes au fur et à mesure du Darkening de Misaki.
- Résiste légèrement au Darkening, perd cette capacité à 60% de Darkening.



Défauts :
- Se mettra à faire des "farces" même sans le vouloir si le Darkening atteint 50% ou plus.
- Évite de prendre des décisions sérieuses et se voit donc perdre la priorité dans les situations nécessitant des décisions graves (il ne sera pas écouté).
- Si son Darkening est trop élevé (80-90) il se mettra à faire la "chasse aux fantômes" pouvant résulter à sa mort.

Objets possédés : papier du charme, portable (31%), carte d'étudiant [Natsuki Misaki - Sawashiro University - A-1]

Messages : 13
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 20
Ghostbuster
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Groupe Kyoshi/Misaki Jeu 9 Juil - 0:26
Kyoshi Sakurai
« Peut-être bien, mais au moins tu es en vie! Yay! »

Vu comme ça il n'avait pas tort, et tu le savais mieux que quiconque parce que tu te souvenais de cette chute avant ton évanouissement et si on prenait en compte que tu avais totalement changé d'environnement, peut-être que tu aurais pu y laisser ta paix, tu n'en savais rien au final. La simple pensée que tu aurais pu te briser la nuque sur ce plancher vieux et grinçant te donna presque froid dans le dos mais tu restas impassible, parce que ce n'était pas sur des probabilités que tu devais centrer ton inquiétude. Au lieu de ça, tu ferais mieux de te concentrer pour essayer de trouver un moyen de sortir d'ici. Soudain une quinte de toux parvint à tes oreilles et tu t'inquiètes un peu, parce que tu sais que ça vient de Misaki. Donc tu te presses un peu et tu analyses un peu plus rapidement le contenu de la salle, essayant de voir s'il n'y avait pas quelque chose pouvant vous être utile : sauf que rien n'attire ton attention alors tu soupires simplement.

Lorsqu'il te propose te sortir de la salle tu ne peux qu'approuver, parce que tu n'as pas l'impression de pouvoir trouver quoi que ce soit d'intéressant dans cette salle, et ce malgré ta fouille intensive. Tu ne sais pas pourquoi mais tu te dis que rester ici ne t'apportera probablement rien de bon : mieux valait trouver la sortie au plus vite. En tout cas une chose était certaine, vous n'étiez plus dans vos locaux scolaires parce que tu avais fait plusieurs fois des voyages dans l'infirmerie, alors tu savais à quoi elle ressemblait. Finalement quand il pointe la porte du doigt tu ne peux t'empêcher de remarquer qu'il tremble. Lui, le fan des trucs relativement glauques, était capable d'avoir peur ? D'accord c'était parfaitement humain de ressentir ce genre d'émotions, mais tu ne comprenais pas trop pourquoi il était effrayé à cet instant. Peut-être que c'était toi l'insensible au final, parce qu'être dans un endroit parfaitement inconnu ne semblait pas te toucher plus que ça, au contraire : tu avais l'air parfaitement normal ; normal au point que ça puisse en paraître inquiétant si il ne te connaissait pas bien. Après, t'étais surtout pas doué pour communiquer tes émotions donc bon, on ne pouvait pas trop t'en vouloir.

« Pas de souci. On va chercher la sortie de cet endroit, ça sera probablement mieux comme ça. Mais si tu flippes ne te force pas à sourire devant moi, c'est carrément grillé. »

Et tu passes devant lui comme si de rien n'était, haussant les épaules et tapotant gentiment cette fois sur la tête de ton camarade avant de ranger tes mains dans tes poches. À présent il fallait trouver les autres, sauf que tu n'avais aucune idée d'où ils pouvaient être et ça t'inquiétait un peu pour être honnête. Des amis tu n'en avais pas beaucoup, mais le peu que tu avais tu y tenais comme à ta propre vie alors tu espérais dans le fond qu'ils ne soient pas dans le même état que Misaki. Arrivant devant la porte tu l'ouvris avec une force brusque, essayant d'habituer tes yeux à l'obscurité de ce bâtiment délabré. C'était difficile, mais tu y voyais progressivement plus clair.

_________________

Kyoshi râle en #cc6600
avatar
Endurance :
20 / 2020 / 20

Darkening :
5 / 1005 / 100

Traits : - Perd progressivement du Darkening s'il est accompagné. Disparaît temporairement à 75% de Darkening
- Chances de gagner un combat sensiblement augmentées


- Prend progressivement du Darkening à partir de 75%
- Prend 30% de Darkening si, d'aventure, il avait à blesser une femme. S'il venait à la tuer, prend directement 75%.
- Attente à ses jours dés 75% de Darkening

Objets possédés : Papier du charme, Portable

Double-Compte : Miuna Amachi; Tokiko Tsuji
Messages : 31
Date d'inscription : 24/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Groupe Kyoshi/Misaki Sam 11 Juil - 16:25
Misaki Natsuki

Toi? Trembler? Quelle bonne blague! Ça t'arrive d'avoir peur, après tout tu es humain, mais pour rien, c'est juste ridicule. Enfin—tu es dans un endroit sombre, que tu ne connais pas, dont tu n'as jamais entendu parler, ça ne te rassure pas parce que tu ne sais pas comme tu as atterri ici et ce qui va t'arriver. Tu essaies de te rassurer en te disant que ça ne peut pas être pire que ce que tu as déjà fait, tous ces “attention ce rituel est très dangereux”, tu les a déjà faits alors flipper juste parce que tu es seul avec Kyoshi et que tu ne sais pas ce qu'il se passe, c'est juste complètement con donc tu te gifles intérieurement: ça doit être la fatigue ou qui sait quoi, après tout tu as pris l'habitude de te coucher tard alors tu es pratiquement tout le temps fatigué—puis tu as mal à la tête, c'est pour ça. Tu décides de faire disparaître ta peur, ce qui marche plutôt bien: qu'est-ce qu'il peut bien t'arriver de mal, de toute façon?

Tu vas juste sortir de cet endroit avec Kyoshi, vous allez retourner à l'université, ou chez vous, et il ne se sera rien passé de spécial, voilà, ça ne sera pas pire que d'ordinaire, c'est comme ça que ta vie marche après tout; remplie d'expérience toutes aussi effrayantes et étranges que les autres. N'empêche, tu n'aurais jamais cru que Sachiko serait en colère à ce point-là! Quelle surprise! Tu aurais quand même préféré que tout le monde prenne ce rituel au sérieux, au moins pour te faire plaisir? ou tenir à ce truc de “meilleurs amis pour toujours”, même si on y croit pas, quand même, ça doit en émouvoir, des gens, non? Peut-être que c'est toi qui as mal compté? Non non non, tu es complètement persuadé d'avoir prononcé la phrase le nombre de fois qu'il fallait le faire. C'est peut-être Kyoshi...

▬  Pas de souci. On va chercher la sortie de cet endroit, ça sera probablement mieux comme ça. Mais si tu flippes ne te force pas à sourire devant moi, c'est carrément grillé.

Kyoshi te tapote gentiment la tête, non mais c'est bon, tu n'es pas un gosse non plus...! Puis tu n'as pas peur, tu n'as plus peur—ça se voit tant que ça? Alors certes tu n'es pas doué pour mentir ou cacher ce que tu ressens mais quand même, ça ne devrait pas être aussi facile à voir...? Bon tant pis, peut-être que c'est juste Kyoshi qui peut lire dans les pensées des autres. Il ouvre la porte brusquement ce qui te fait un peu sursauter, il a vraiment trop de force—comparé à toi qui n'es juste pas fait pour se battre ou quoi, tu n'as juste pas la carrure pour. Heureusement que Kyoshi est là alors, peut-être que tu n'aurais pas pu ouvrir la porte sans lui (tu aurais eu l'air bien ridicule).

▬ C'est pas la peur! J'ai pas peur, c'était juste parce que—pas parce que j'ai peur en tout cas, j'ai jamais peur de rien, j'ai vécu pire moi!

Tu mets un pied dehors pour voir qu'il fait tout autant noir mais au moins ce n'est pas intoxiqué par la poussière, c'est beaucoup plus supportable en fait. Est-ce que tu devrais vider ta batterie? Non c'est bon, on s'habitue rapidement au noir, inutile d'utiliser une lampe torche, non? Dans le pire des cas, c'est Kyoshi qui fera une remarque ou quelque chose comme ça... Toi tu t'en fiches, tu es loin d'avoir peur du noir—en fait tu es tellement habitué à rester éveillé la nuit sans lumière que ça ne te fait plus aucun effet. Tu ne sais pas pour Kyoshi en revanche, mais ça t'étonnerait qu'il se sente mal à l'aise dans le noir... Il est trop... imposant? pour ça. Ça doit être les esprits qui ont peur de lui et pas l'inverse! Cette pensée te fait un peu sourire.

Pendant ce temps toi, tu es loin de faire peur aux esprits et tu sens qu'à un moment ou un autre tes épaules vont s'alourdir et tu t'excites un peu rien qu'en y pensant. Ce qui serait encore plus bien, ça serait que tu te fasses posséder! Ça doit être drôle, tu ne sais pas pourquoi, mais ça doit être très drôle. Enfin, tu ne t'en souviendrai pas, et puis tu n'as pas envie que Kyoshi en paie les frais... Limite tu te demandes pourquoi tu as eu peur parce que finalement, ça va être très amusant comme d'habitude—encore faut-il que cet endroit soit en rapport avec les esprits; même si c'est stupide comme question: c'est la faute à Sachiko... huh. Tu avances et prends de l'avance par rapport à Kyoshi, un peu impatient de fouiller partout. C'est bien ça, tu vas encore passer pour un bel abruti sans instinct de survie (ce qui n'est pas bien faux en fait).

▬ ... C'est toi qui n'as pas compté correctement?

Parce que même si tu es plutôt content finalement, tu te serais bien passé de ça: il était déjà tard de base et tu ne sais pas combien de temps s'est passé entre le moment où tu étais en classe et l'autre où tu te réveilles ici: tu as une famille quand même et tu sens déjà que ta mère va te tuer, parce que tu es encore rentré trop tard (tu as pris la mauvaise habitude de rester jusqu'à tard le soir dehors pour faire un peu tout et n'importe comme grignoter avec des amis ou aller en salle d'arcade, tout ce qui va avec... vu que tu as dix-huit ans).

▬ C'est drôle comme punition! Elle n'y va pas de main morte, Sachiko, je l'aime bien.

Tu montres un peu d'amusement dans ta voix, parce qu'après tout tu es vraiment amusé par la situation, en quelques sortes. Quel abruti, tu vas te tuer dans ta connerie. En même temps c'est un peu ta passion, de manquer de te tuer dans tes conneries. Tu ne t'attendais pas à ce que tu aies à forcer Kyoshi dans tes conneries, tu te sens un peu mal, mais comme tu n'es pas du genre à dire désolé tu ne le dis pas. Tu espères juste qu'il ne va pas te détester à cause de ça, parce que tu l'aimes bien (comme tu aimes tout le monde) alors bon, tu n'aimes pas t'engueuler avec quelqu'un de toute façon, surtout quand c'est un ami. S'il est en colère tu t'excusera et puis voilà. De toute façon, il est plein de courage, Kyoshi!

_________________

#FF9933 || présentation
avatar
Endurance :
20 / 2020 / 20

Darkening :
5 / 1005 / 100

Traits :
Atouts :
- Attire plus facilement la sympathie des gens, surtout de la gente féminine (sauf exception).
- Peut faire des "farces" à ses amis (et seulement) pour perdre un peu de Darkening mais en fait gagner au autres, (Attention toute fois : une ou deux fois est pardonnable, mais les gens vont commencer à ne pas l'apprécier si il fait cela trop souvent, surtout si leur Darkening est déjà élevé) les blagues étant plus méchantes au fur et à mesure du Darkening de Misaki.
- Résiste légèrement au Darkening, perd cette capacité à 60% de Darkening.



Défauts :
- Se mettra à faire des "farces" même sans le vouloir si le Darkening atteint 50% ou plus.
- Évite de prendre des décisions sérieuses et se voit donc perdre la priorité dans les situations nécessitant des décisions graves (il ne sera pas écouté).
- Si son Darkening est trop élevé (80-90) il se mettra à faire la "chasse aux fantômes" pouvant résulter à sa mort.

Objets possédés : papier du charme, portable (31%), carte d'étudiant [Natsuki Misaki - Sawashiro University - A-1]

Messages : 13
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 20
Ghostbuster
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Groupe Kyoshi/Misaki Sam 20 Fév - 23:55
Yuki Kanno
Kyoshi et Misaki se sont retrouvés dans l'infirmerie, et discutent depuis un moment. L'horreur vous gagne, mais vous ne perdez pas confiance. Vous êtes deux, vous venez d'arriver. Pour l'instant, rien ne se passe de mal. Cependant, un malaise monte de plus en plus dans votre ventre puis votre gorge, à mesure que vous restez dans cette pièce. L'infirmerie. 

Alors que vous discutez calmement, des petits rires d'enfants à peine audibles commencent à se faire entendre. De plus, la pièce commence à s'assombrir. Il est définitivement temps de partir de cet endroit. Au moment où vous vous regardez, de plus en plus mal à l'aise par l'ambiance pesante de la pièce, un terrible et déchirant cri vous perfore l'âme. Il venait de l'extérieur de la pièce, à une cinquantaine de mètres. La personne semble être une jeune fille, lycéenne, en proie à une terreur et une douleur terrible. Pas normal pour une école. Vous ne reconnaissez pas la voix, mais elle vous surprend terriblement.

KYOSHI ET MISAKI PRENNENT 5 POINTS DE DARKENING SUITE À LA SURPRISE DU CRI

Les deux jeunes hommes ont le choix. Vont-il rester dans l'infirmerie pour se protéger de la source du cri, malgré l'atmosphère de plus en plus présente qui s'y dégage ? Ou vont-il partir de cette pièce, sans savoir ce qui les attend à l'extérieur ?

_________________

La mort rattrape toujours ceux qui la fuient.
avatar
Endurance :
0 / 200 / 20

Darkening :
99 / 10099 / 100

Traits : Marquez ici les traits spécifiés par l'un des modérateurs sur votre candidature
Objets possédés : Ce personnage n'a actuellement aucun objet...

Double-Compte : Nanami Misuoka
Messages : 37
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 17
Localisation : En train de t'observer...
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Groupe Kyoshi/Misaki Dim 6 Mar - 1:58
Kyoshi Sakurai
« C'est pas la peur! J'ai pas peur, c'était juste parce que—pas parce que j'ai peur en tout cas, j'ai jamais peur de rien, j'ai vécu pire moi! »
« ... si tu le dis. »

Tu te marres discrètement parce que mine de rien, ça t'amuse pas mal. Oui tu te fous de sa gueule parce que tu sais qu'il ne tremble pas spécialement d'excitation, mais le fait qu'il veuille le cacher t'était presque insensé. Enfin bon, il faisait comme il le voulait hein, tu n'allais pas le juger pour autant. S'il voulait jouer les gros durs qu'il le fasse même si ce petit jeu n'allait probablement pas durer. Soit il allait se faire dessus de peur, soit il allait se mettre à poursuivre d'éventuels fantômes, car il fallait avouer que l'endroit où vous vous trouviez était plus qu'étrange, voire paranormal. Ce tas ambulant de poussière sur le sol, l'atmosphère pesante et un léger courant d'air frais se faisant ressentir. Tu ne savais pas où vous étiez mais tu comptais bien le savoir à un moment et sortir d'ici une bonne fois pour toutes. Même si ça ne te faisait rien pour l'instant - tu avais en l'occurrence l'air aussi blasé que d'habitude -, tu ne voulais en aucun cas séjourner ici plus longtemps. Pourquoi ? Parce que tu ne le sentais pas trop et tu ne voulais pas que Misaki t'attire dans ses merdes habituelles. T'avais beau l'apprécier, les ennuis c'était énervant, ça gaspillait de ton précieux temps, temps que tu pourrais passer à peindre tranquillement.

Tu te mis à réfléchir avec précaution à ce qui a bien pu se passer, te demandant comment vous aviez atterri ici. Pendant ce temps-là tu suivis sans problème la cadence de ton ami, parce que comme il était plus petit tu n'avais pas à marcher vite : les grandes jambes, c'était pratique mine de rien. Seulement alors que tu es perdu dans tes pensées il prend un peu d'avance, ayant visiblement récupéré son sang-froid. Tant mieux pour lui, te trimbaler un froussard ne t'intéressait pas plus que ça. Et puis il était dans son élément ici donc c'était évident qu'il allait se remettre de ses émotions. Tu repris finalement le cours de tes pensées, analysant la dernière chose que vous aviez faite avant de vous évanouir. Le charme te revint à l'esprit, et c'est là que cela frappa ton esprit. Peut-être était-ce ça qui vous avait amenés ici ? Tu n'avais pas pour habitude de croire en de telles choses habituellement, mais là ça te semblait être la seule explication possible. Vous n'aviez pas l'air d'avoir été enlevés, parce que tu ne constatais aucun signe inhabituel sur Misaki.

« ... C'est toi qui n'as pas compté correctement? »
« Je sais quand même compter, je ne suis pas si débile que ça. Par contre je pense que tu serais tout à fait capable de foirer volontairement pour voir ce que ça allait faire. Ou alors tu n'as toujours pas appris à compter ? »

Tu regardais autour de toi avec nonchalance, cherchant simplement à comprendre pourquoi tu étais là. Où étiez-vous exactement ? Une école, certes, plutôt vieille aussi mais laquelle ? Tu n'avais pas souvenir d'un tel endroit dans votre paisible petite ville. Peut-être n'y avais-tu tout simplement jamais prêté attention ? Quoique, ça ferait un endroit pas mal à peindre compte tenu de l'absence de couleurs. C'était le reflet de la plupart de tes tableaux, probablement parce que tu avais du mal à voir le monde en couleurs. Pas que tu étais daltonien, loin de là, mais tu étais relativement pessimiste.

« C'est drôle comme punition! Elle n'y va pas de main morte, Sachiko, je l'aime bien. »
« J'aurais préféré qu'elle s'abstienne de faire quoi que ce soit perso, je n'ai pas que ça à faire. »

Tu sentais qu'il était parfaitement sérieux dans ses propos, après tout il n'avait jamais été bien raisonnable. Alors que certains, dans de telles situations, songeraient d'abord à survivre en ce milieu "hostile" et étrange, lui au contraire foncerait tête baissée dans les pires ennuis imaginables. Qui savait ce que vous alliez trouver ici ! Toi ça ne t'enchantait pas particulièrement de découvrir des éléments surnaturels, contrairement au nain qui te servait d'ami. L'odeur nauséabonde des lieux obstruait tes pensées saines et tu avais progressivement du mal à te concentrer sur autre chose. Tu sentais bien que quelque chose n'allait pas avec cette pièce, comme si elle te donnait froid dans le dos. Ce n'était pas tout à fait ça - peut-être parce que tu étais un peu trop insensible et dense sur les bords, tu n'en savais trop rien -, mais ça y ressemblait. Et quand des rires d'enfants se font finalement entendre, tu fronces les sourcils. Des gosses, ici ? Dans un milieu délabré ? Rien de bien normal. Peut-être était-ce encore l'une des stupides farces de ton meilleur ami. Cependant avant que tu n'ais le temps d'ouvrir ton clapet, un cri déchirant te perce les tympans. Ça te fit soudainement changer d'avis, parce qu'il ne pouvait pas avoir planifié ça en si peu de temps. Cette voix féminine, elle a l'air en détresse alors tu ne peux pas t'empêcher d'avoir envie d'accourir : sacré Kyoshi va.

« ... allons voir. Elle a peut-être besoin d'aide. »

Ni une ni deux tu te précipites dans l'obscurité, affichant ton air aussi composé que d'habitude. Tu n'as pas vraiment peur, mais ça t'intrigue tout de même, un cri aussi strident en des lieux qui te semblaient plutôt abandonnés. Tu ne connaissais rien à ces couloirs et pourtant voilà que tu pressais le pas vers l'inconnu, faisant grincher les planches sous ton poids.

_________________

Kyoshi râle en #cc6600
avatar
Endurance :
20 / 2020 / 20

Darkening :
5 / 1005 / 100

Traits : - Perd progressivement du Darkening s'il est accompagné. Disparaît temporairement à 75% de Darkening
- Chances de gagner un combat sensiblement augmentées


- Prend progressivement du Darkening à partir de 75%
- Prend 30% de Darkening si, d'aventure, il avait à blesser une femme. S'il venait à la tuer, prend directement 75%.
- Attente à ses jours dés 75% de Darkening

Objets possédés : Papier du charme, Portable

Double-Compte : Miuna Amachi; Tokiko Tsuji
Messages : 31
Date d'inscription : 24/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Groupe Kyoshi/Misaki Dim 6 Mar - 15:58
Misaki Natsuki
Kyoshi n'a pas l'air convaincu du fait que finalement, tu es loin d'avoir peur. Bah, tu t'en fiches un peu s'il ne te croit pas—ça ne serait pas vraiment la première fois qu'on ne te croit pas... Tu le vois se moquer un peu de toi et tu ne dis rien même si tu es un peu blessé par cette réaction de sa part parce que quand même, tu n'es pas peureux! Sinon, tu ne serai pas ici... Tu n'as qu'à lui prouver qu'en fait, tu es plutôt content d'être ici. Ce n'est pas vraiment étonnant de sa part en revanche, il a toujours été comme ça après tout! Et c'est pour ça que tu l'aimes bien, sinon tu ne serais pas avec lui mais avec une autre personne avec qui tu aurais voulu ”rester ami pour toujours”! C'est pour ça que tu lui demandes si c'est lui qui n'a pas compté correctement—il pourrait s'en moquer après tout, même si toi tu prenais ce rituel vraiment à cœur, il faut croire que tu es le seul à croire à ce genre de choses... Tu sors ton bout de papier se trouvant dans ta carte d'étudiant en souriant un peu. Pour toujours, huh...

Enfin bon! Maintenant, il faut que tu te concentres à trouver la sortie de cette ”maison hantée”! Ne serait-ce pour Kyoshi, qui ne doit pas vraiment apprécier sa ”sortie” dans cette superbe attraction. Et ça t'embête mais il faudra bien que tu rentres chez toi aussi—si tu vivais seul tu t'en ficherai mais là, tu vis encore chez tes parents donc tu n'as pas envie de les inquiéter en restant dehors trop longtemps. Sérieusement, quelle heure il est? Tout à l'heure, il ne faisait pas si sombre mais là, il fait tellement noir dehors – et donc dedans – que tu as un peu de mal à distinguer tout ce qui se trouve autour. Et pourtant, ton téléphone n'a pas l'air à l'heure pour une raison que tu ignores. Est-ce qu'il s'est cassé durant la chute? Il ne capte plus de réseau non plus... Ça t'embêterai qu'il soit cassé parce qu'il n'est pas si vieux que ça et tes parents vont probablement t'engueuler à cause de ça. Heureusement que la lampe torche marche toujours! C'est déjà ça. 

▬ Je sais quand même compter, je ne suis pas si débile que ça. Par contre je pense que tu serais tout à fait capable de foirer volontairement pour voir ce que ça allait faire. Ou alors tu n'as toujours pas appris à compter ?
▬ Quoi? T'es pas sympa! Je le prenais vraiment à cœur ce truc-là...


Tu réponds un peu timidement – tu n'assumes pas trop en fait –. Puis d'abord, tu sais toujours compter...! Tu n'es pas doué en maths mais tu connais les bases, tu n'es pas plus bête que tu en as l'air quand même! Tu fais un peu la moue, légèrement blessé par les propos de Kyoshi même si tu es un peu habitué à sa froideur depuis le temps. Tu ranges ta carte d'étudiant (après en avoir profité pour remarquer que tu as l'air pas du tout sur ta photo!) et soupires un peu. Je me demande où sont passé les autres...? En tout cas, tu as bien de la chance d'être tombé sur Kyoshi! Même si tu aimes tout le monde, Kyoshi est quand même assez imposant et tu en es bien content (peut-être que c'est bizarre ce que tu dis?). Vous continuez votre petite marche qui te semble bien paisible. Peut-être qu'elle l'est moins pour ton ami, tu as un peu de mal an discerner ce qu'il ressent actuellement mais ça ne change pas vraiment de votre quotidien à vous deux. 

▬ J'aurai préféré qu'elle s'abstienne de faire quoi que ce soit perso, je n'ai pas que ça à faire.
▬ Hé, tranquillise-toi un peu! Moi aussi, j'aimerais bien rentrer chez moi, j'ai une famille! C'est pas comme si on allait s'éterniser ici, il faut juste qu'on trouve la sortie et tout ira bien. Non?


Tu te retournes et lui souris, sûr de ce que tu dis. Tu ne sais pas où est-ce que vous vous trouvez exactement à l'intérieur de l'école, mais ça ne devrait pas prendre trop de temps, si? Tu entends des rires d'enfants en arrière plan et ça te donne un peu des frissons. Qu'est-ce qu'il se passe ici...? Tu te retiens douloureusement de sourire de peur de passer encore une fois pour un fou, mais si tu avais sur qu'un petit rituel de rien du tout allait provoquer ça...! Tu ne sais pas vraiment ce que doit penser Kyoshi de toi actuellement mais pour le moment, tu es trop content pour te concentrer sur ça. Dommage que tu ne sais pas vraiment d'où vient le bruit... Peu après ça, un hurlement féminin résonne dans tes oreilles, ce qui te fait sursauter dû à la surprise. Tu pousses un léger soupir une dizaine de secondes après le hurlement et souris. 

Tu regardes tes mains qui tremblent. Elles tremblent beaucoup. Ton cœur bat à cent à l'heure et tu as presque l'impression qu'il va exploser tellement il bat rapidement. Mais cette fois-ci, tu sais très bien que ce n'est pas parce que tu as peur. Tu devrais avoir peur—après tout, pourquoi est-ce qu'elle hurle de cette façon? Elle doit être en train de mourir, non? Est-ce que y aller mettrait ta vie en péril? Probablement. Tu ne devrais vraiment pas t'approcher de ce bruit du coup. Et pourtant, la première chose à laquelle tu penses en regardant tes mains trembler, c'est—

▬ —je veux y aller-
▬ ... allons voir,
en même temps, elle a peut-être besoin d'aide.

Tu lèves les yeux en essayant de regarder Kyoshi qui part déjà vers la source du cri. Tu le suis, un peu étonné par sa réaction — tu ne penserais pas qu'il aurait envie d'y aller — mais après tout ça t'arrange, tu n'auras pas à forcer Kyoshi à y aller avec toi ou juste à lui dire que tu as vraiment envie d'y aller et que même s'il n'est pas d'accord tu allais quand même y aller. Ce n'est vraiment pas malin comme réaction mais c'est comme ça que tu es, après tout.

slt:
 

_________________

#FF9933 || présentation
avatar
Endurance :
20 / 2020 / 20

Darkening :
5 / 1005 / 100

Traits :
Atouts :
- Attire plus facilement la sympathie des gens, surtout de la gente féminine (sauf exception).
- Peut faire des "farces" à ses amis (et seulement) pour perdre un peu de Darkening mais en fait gagner au autres, (Attention toute fois : une ou deux fois est pardonnable, mais les gens vont commencer à ne pas l'apprécier si il fait cela trop souvent, surtout si leur Darkening est déjà élevé) les blagues étant plus méchantes au fur et à mesure du Darkening de Misaki.
- Résiste légèrement au Darkening, perd cette capacité à 60% de Darkening.



Défauts :
- Se mettra à faire des "farces" même sans le vouloir si le Darkening atteint 50% ou plus.
- Évite de prendre des décisions sérieuses et se voit donc perdre la priorité dans les situations nécessitant des décisions graves (il ne sera pas écouté).
- Si son Darkening est trop élevé (80-90) il se mettra à faire la "chasse aux fantômes" pouvant résulter à sa mort.

Objets possédés : papier du charme, portable (31%), carte d'étudiant [Natsuki Misaki - Sawashiro University - A-1]

Messages : 13
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 20
Ghostbuster
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Groupe Kyoshi/Misaki
Contenu sponsorisé
Groupe Kyoshi/Misaki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Groupe Kyoshi/Misaki
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Jarome Iginla joint un groupe sélect

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Corpse Party :: Partie RP :: Espace clos 1-